Assurance prévoyance des infirmiers

0 € les 3 premiers mois en cas d’arrêt !

Voilà ce que prévoit la Carpimko pour indemniser les infirmiers qui se retrouveraient en arrêt de travail du à un accident ou une maladie.

Est-ce vraiment représentatif du revenu d’un(e) infirmier(e) ?

La prévoyance des infirmiers libéraux constitue un véritable problème !

Ces dernières années, les assureurs ont eu tendance à augmenter le tarif de l’assurance indemnités journalières pour les infirmiers.

Certains d’entre eux on en effet constaté une forte sinistralité auprès de cette profession.

Aussi, la souscription d’un contrat destiné à servir des indemnités journalières doit se faire avec la plus grande prudence dans la mesure où les cotisations augmentent avec l’âge.

Par ailleurs, que dire du barème d’Invalidité prévu dans les contrats destinés à couvrir les infirmiers ?

Peu nombreux sont ceux qui prévoient un barème d’Invalidité strictement professionnel.

De la même manière, il convient de vérifier que les affections disco vertébrales sont pris correctement en charge, sans limitation ni exclusion, car les infirmiers sont exposés à ce risque du fait de la manipulation des malades.

Par ailleurs, la plupart des infirmières sont très sensibles à la problématique de la grossesse pathologique car, du fait de leurs tournées, elles se savent particulièrement exposées.

Là encore, il convient de vérifier les conditions générales des contrats proposés pour être certain(e) de bien être indemnisé(e) en cas d’occurrence de ce risque. Nous interrogeons les compagnies d’assurance partenaires afin de dénicher le contrat le plus adapté à votre situation tout en sachant que nous mettons les compagnies à l’épreuve du temps pour jauger leur sérieux et leur compétitivité au fil des ans.

N’hésitez pas à nous consulter pour une étude approfondie de votre situation afin de réaliser des économies et, par la même occasion, s’assurer de bien être protégé(e).