La CNBF, caisse nationale du barreau français et ses prestations !

CNBF, caisse nationale du barreau français

La caisse nationale du barreau français.
A noter que la CNBF est souvent doublée de la protection souscrite par le barreau, appelée la LPA (la prévoyance des avocats).

Les indemnités journalières :

A part CNBF :
Leur montant est de 61€/jour à compter du 91ème jour d’arrêt.
Le complément LPA :
Le montant est également de 61€/jour pour les 3 premiers mois d’arrêt à compter du :
1er jour d’arrêt s’il s’agit d’une hospitalisation
8ème jour s’il s’agit d’un accident
31 ème jour d’arrêt s’il s’agit d’une maladie.

La rente d’invalidité :

Le montant mensuel de la rente d’invalidité dépend de l’ancienneté de l’assuré.
S’il à moins de 20 ans de cotisations, le montant de la rente sera équivalent à 50% de la retraite de base forfaitaire entière qui est de 16 999 €/an en 2019 soit 8 500 €/an.
S’il à plus de 20 ans d’ancienneté le montant de la rente sera de 50% de la retraite de base proportionnelle.
Cette allocation peut être complétée par la LPA à condition d’être atteint d’une invalidité au minimum équivalente à 33%. Le montant dépendra alors de la durée de cotisation et du taux d’invalidité.

En cas de décès :

Le capital :
Le capital décès prévu par la CNBF est de 34 302 € doublé s’il s’agit d’un décès accidentel.

La rente d’éducation :

Il est prévu une rente d’un montant de 350€/mois pour les enfants âgés de – de 21 ans ou 25 ans s’ils poursuivent des études.