fbpx La CARPIMKO, caisse autonome de Retraite et de Prévoyance des Masseurs, kine……. | Assurances Prévoyance.com
Choisissez le bon contrat de prevoyance !
Choisissez le bon contrat de prevoyance !
face COMPAREZ LES CONTRATS phone_android 04 91 46 49 34

La CARPIMKO, caisse autonome de Retraite et de Prévoyance des Masseurs, kine…….

carpimko, caisse retraite des auxiliaires médicaux

Découvrez les montants de la CARPIMKO pour l’année 2022

Les indemnités journalières en cas d’arrêt de travail

La durée des IJ

Les IJ de la CARPIMKO sont versées dans le cadre d’un arrêt total de l’activité professionnelle, à compter du 91ème jour d’arrêt et durant 3 ans maximum.
Les 90 1ers jours font l’objet d’une indemnisation de la part de la CPAM à compter dès le 4ème jour d’arrêt et ce, depuis le 1er Juillet 2021.
Plus d’informations sur les prestations des 90 1ers jours prévues par la CPAM

remboursement carpimko

 

Cas de la rechute :
Dans le cas d’un arrêt de travail lié à une rechute dans les 12 mois de la reprise d’activité, la franchise passe alors de 90 à 15 jours.

Le montant des IJ

Le montant des indemnités journalières de la CARPIMKO est de 55,44 € / jour ce qui représente 1663 € /mois.
Ces prestations sont très insuffisantes pour couvrir les revenus et les charges qui continuent de courir en arrêt de travail.

Par exemple, le salaire moyen d’une infirmière libérale se situe à hauteur de 3 800 eur/m. Celui-ci est variable en fonction de plusieurs paramètres (zone géographique d’exercice, montant des honoraires, nombre de patients…).
L’indemnisation de la CARPIMKO est donc bien inférieure et ne suffira pas pour assurer un maintien de revenu.
De plus, il faut aussi prendre en compte les différentes charges liées à l’activité qui doivent être payées même pendant l’arrêt : Loyer du cabinet, adhésion au Conseil de l’Ordre des Infirmiers, assurance responsabilité civile professionnelle, charges sociales, frais de véhicule, matériel de soin, comptable …
Il est donc vivement recommandé de souscrire une assurance prévoyance complémentaire pour couvrir le salaire et les charges lors d’un arrêt de travail.Vous pouvez comparer les contrats en demandant un devis d’assurance prévoyance.
Revenus mensuels moyens pour une IDEL entre 2700 € et 6 500 €
+ charges sociales et professionnelles équivalentes à près de 50% du CA
Manque à combler par une assurance Prévoyance complémentaire
1663€ mensuels d’IJ CARPIMKO

Le montant des IJ de la CARPIMKO peut être majoré de :

  • 16,63 € / jour par enfant à charge
  • 10,08 € / jour si l’affilié a à sa charge un conjoint
  • 20,16 € / jour pour une tierce personne

Après un an d’allocation journalière totale, l’affilié(e) qui reprend son activité à temps partiel peut percevoir des IJ de 27,72 € / jour durant 24 mois maximum, à condition :

  • Que l’incapacité partielle soit au moins de 66% avec une activité réduite de 2 tiers
  • Que les revenus professionnels soient en dessous du plafond établi par le Conseil d’administration.

Quelles sont les conditions pour percevoir les IJ de la CARPIMKO ?

Les conditions pour obtenir le versement des indemnités journalières sont les suivantes :
Pouvez vous vérifier ma reformulation svp

  • Être à jour de ses cotisations.
  • Déclarer l’arrêt de travail dans les 6 mois de l’arrêt

Comment obtenir le versement des IJ ?

Documents à transmettre en cas d’Arrêt de travail continu et > à 3 mois
  • L’arrêt de travail
  • Un certificat du médecin précisant la date du début de l’arrêt, sa durée prévisible ainsi que la pathologie
  • Un Relevé d’Identité Bancaire
  • Une déclaration de cessation d’activité disponible sur le site de la CARPIMKO
  • Les arrêts consécutifs
Documents à transmettre en cas d’Arrêts non successifs pour 1 même accident ou maladie > à 3 mois
  • Tous les arrêts concernés
  • Un certificat du médecin détaillant la pathologie et le lien entre les arrêts
  • Un Relevé d’Identité Bancaire
  • Une déclaration de cessation d’activité disponible sur le site de la CARPIMKO

Si vous souhaitez faire valoir des majorations de cotisations pour des personnes à charge, rendez-vous sur le site de la CARPIMKO pour connaitre les documents à transmettre en fonction de chaque situation.

La rente d’invalidité

La Carpimko prévoit 2 degrés d’Invalidité.

L’invalidité partielle :

L’affilié(e) est reconnu en état d’Invalidité partielle s’il est reconnu Invalide de 2ème catégorie. L’activité est réduite de deux tiers et l’incapacité partielle est au moins de 66%.

Dans ce cas, le montant de la rente sera de 10 080 € bruts /an soit 840 € /mois.

L’invalidité totale :

L’affilié(e) est reconnu en état d’invalidité totale si son incapacité professionnelle est de 100%. La rente sera alors d’un montant de 20 160 € bruts / an, soit 1 680 € /mois. Une majoration de 6 048 € bruts / an soit 504 €/ mois est prévue s’il y a des personnes à charge.
Là encore, ces prestations restent très faibles et une assurance prévoyance complémentaire s’avère nettement plus protectrice.
Vous pouvez faire une demande de devis d’assurance prévoyance pour obtenir un comparatif des offres. En fonction de votre profil et de vos besoins, vous pourrez choisir la couverture la plus compétitive en termes de tarif et de couverture. Nos experts en assurance prévoyance sont là pour vous conseiller.
En cas d’invalidité totale et définitive, vous pourrez percevoir la rente jusqu’au dernier jour du trimestre permettant le bénéfice de vos droits à la retraite.

Capitaux et rentes prévus en cas de décès

Les capitaux comme les rentes sont prévus aux ayants droits, à savoir, les enfants, conjoint ou ascendants à charge au moment du décès.

Le Capital décès :

Le montant prévu diffère en fonction du ou des bénéficiaires :
Pour le conjoint :

  • 36 288 € en l’absence d’enfants à charge
  • 54 432 € si enfants à charge

Les rentes :

La Carpimko prévoit une rente de conjoint de 840 €/mois et une rente d’éducation de 630 €/mois pour les enfants à charge.
Ces prestations sont insuffisantes pour mettre vos proches à l’abri des difficultés financières en cas de décès. Avec une assurance prévoyance individuelle, vous pourrez consolider votre couverture en cas de décès et opter pour des garanties au plus proches de vos besoins ainsi que ceux de vos proches.

Les démarches en cas de décès

Au moment du décès :

  • Déclarer le décès à la CARPIMKO dans les 24 mois suivants la date du décès, en joignant l’acte de décès ainsi que les coordonnées du notaire qui gère de la succession.
  • Joindre un RIB.

D’autres documents seront demandés ultérieurement selon la situation :

  • Dernière déclaration de revenus par l’affilié(e), acte de naissance, livret de famille…
  • En cas d’enfants étudiants et à charge : Certificat de scolarisation, résultats scolaires et document attestant l’assiduité…
  • En cas d’enfant en situation de handicap, des justificatifs spécifiques seront demandés.
  • Si l’affilié(e) était retraité : La déclaration de décès doit être faite au plus vite pour percevoir l’indemnisation rapidement. Si le décès est déclaré plus de 12 mois après sa date, les prestations prendront effet avec un décalage.

Pour connaitre toutes les pièces justificatives à fournir selon la situation, rendez-vous sur le site de la CARPIMKO rubrique Prévoyance en cas décès.

Prestations en cas de grossesse pathologique

En cas d’arrêt de travail lié à une grossesse pathologique, vous pouvez être indemnisée par la CARPIMKO à partir du 91ème jour d’arrêt.
La durée d’indemnisation varie selon les cas de figure suivants :

  • Jusqu’à 5 jours après l’accouchement si celui-ci a été réalisé par voie basse
  • Jusqu’à 21 jours après l’accouchement en cas de césarienne
  • Ultérieurement si les suites de l’accouchement sont pathologiques.

Pour bénéficier de cette indemnisation, vous devez :

  • Transmettre un certificat médical dans les 6 mois suivants le 1er jour de l’arrêt
  • Remplir et transmettre le document de la CARPIMKO pour déclarer l’arrêt de votre activité professionnelle (à télécharger sur le site de l’organisme).

Dans tous les cas, l’accord du médecin conseil sera nécessaire pour ouvrir vos droits à ces prestations.

Pour les femmes exerçant en libéral, la grossesse pathologique constitue un risque à couvrir prioritairement. Même si la CARPIMKO prévoit des indemnités, celles-ci seront loin de suffire pour remplacer le revenu et couvrir les charges professionnelles qui doivent continuer à être réglées durant l’arrêt sachant qu’elle n’interviennent que si l’arrêt est > à 3 mois.
Afin de bénéficier d’une couverture protectrice en cas d’arrêt lié à une grossesse à risque, le mieux reste de souscrire une assurance prévoyance individuelle. Mais attention ! Pour des garanties performantes sur la grossesse pathologique, plusieurs paramètres sont à prendre en compte. Le tarif bien entendu, mais aussi les délais d’attentes, les restrictions et exclusions de garanties, etc. De nombreux contrats sont très restrictifs concernant la prise en charge de la grossesse pathologique.
Grâce à notre analyse des conditions de chaque contrat de prévoyance, nous vous orientons vers l’offre la plus compétitive en fonction de vos attentes et de votre profil.
Pour obtenir une étude personnalisée, demandez un devis assurance prévoyance gratuit.

Nouveau, calculez le montant de vos cotisations 2020 CARPIMKO avec notre simulateur !

Demandez votre étude personnalisée
Pourquoi souscrire à un contrat de prévoyance ?
thumb_up_alt Vous recevez des indemnités journalières en cas d'arrêt de travail temporaire
offline_pin Vous maintenez vos revenus grâce au versement d'une rente ou d'un capital en cas d'invalidité
people Vos proches reçoivent un Capital ou une rente d'éducation en cas de décés
Plus d'infos sur l'assurance prévoyance

En cas d'arrêt maladie, ai-je droit à des Indemnités Journalières ?

en savoir add_circle

Des contrats de prévoyance adaptés aux sportifs(ves)

en savoir add_circle

Assurance prévoyance et grossesse ? Les contrats qui assurent !

en savoir add_circle
 
9.6/10 - 10 avis