L’assurance prévoyance des activités et sports à risques.

Pendant longtemps, les compagnies d’assurance souhaitant se réserver des marges confortables n’acceptaient pas de couvrir certaines activités ou sports à risque.
Le jeu de la concurrence a poussé certaines compagnies à se démarquer et, aujourd’hui, plus aucun sport n’est exclu dans certains de nos contrats dédiés aux professionnels indépendants.
Nous vous proposons une liste, non limitative, des sports et activités pouvant être couverts :

Les Sports nautiques :

Canyoning, rafting, nage en eaux vives, apnée, canoë kayak, pêche et plongée sous-marine.

Peu de contrats couvrent le canyoning et la nage en eau vive. De même que la plongée subaquatique est souvent, soit exclue, soit fait l’objet d’une majoration tarifaire.

Les sports de montagne :

Les sports de montagne pratiqués sur paroi rocheuse, falaise, cascade gelée ou glacier, y compris la spéléologie, sports de neige pratiqués au-delà du sommet des remontées mécaniques et en dehors des pistes balisées, ainsi que le ski de vitesse, skeleton et bobsleigh.

Là encore, le ski hors piste est systématiquement exclu, de même que la spéléologie et le bobsleigh.

Quant à l’escalade, ainsi que les sports pratiqués sur paroi rocheuse, ils sont également soit exclus soit proposés avec une majoration tarifaire de la cotisation.

Les sports de combat :

Par ailleurs, très souvent, les compagnies limitent l’indemnisation des sports de combats ou excluent certains sports tels que la Boxe ou encore le Karaté. D’autres ne couvrent pas les sports de combat dès l’instant où il y a de la compétition.
Touts nos compagnies couvrent les sports de combat, la seule limite, c’est que le sport doit pas constituer une activité lucrative, de quelque façon que ce soit.

Les sports aériens :

Les sports aériens, et on le comprend aisément, sont exclus dans la quasi-totalité des contrats de Prévoyance.
Ils peuvent faire l’objet d’une étude afin de proposer une majoration tarifaire mais cette dernière est très souvent prohibitive.
Ainsi, nos contrats couvrent enfin d’office le parapente, le deltaplane, le vol à voile et le Kyte surf, y compris en compétition.

Les sports « motorisés »

Les sports nécessitant l’usage d’engins à moteur, tels que les courses sur circuit, moto cross, et autres sports nécessitant une motorisation sont également couverts.

N’hésitez pas à demandez l’avis de nos experts en Prévoyance en sachant que tous les sports sont couverts dès l’instant où ils sons pas pratiqués à titre professionnel et que leur pratique ne leur procure aucune rémunération.

Par ailleurs, il faut également, dans certains cas, que le sport pratiqué soit représenté par une fédération sportive française.