Un contrat de Prévoyance necessite une gestion appropriée.

Mailing, contact téléphonique, nous mettons en œuvre des moyens afin de vous assurer un suivi utile et efficace de votre contrat.

Un contrat de Prévoyance est un contrat qui « vit ».

En effet, il doit être en parfaite adéquation avec la situation de l’assuré, et notamment sa situation familiale, son revenu.

Il doit aussi répondre aux carences du régime obligatoire de l’assuré.

 

Contrat de Prévoyance et situation familiale – Nos conseils !

Les capitaux Décès, la garantie double effet, la rente de conjoint ainsi que la rente d’éducation sont nécessairement adaptés à la situation de la personne et doivent donc être ajustés aux évènements familiaux tels que le divorce, les naissances, les éventuels Décès, la réduction du nombre de personnes à charge, etc……

Ainsi, un bilan est proposé chaque année pour vérifier que les garanties sont toujours en adéquation avec la situation familiale de l’assuré.

 

Contrat de prévoyance et revenu à assurer – les règles !

Un contrat de Prévoyance ne peut avoir pour effet de procurer à l’assuré un revenu supérieur à celui qu’il perçoit en activité.…

Aussi, chaque année, pour un assuré « travailleur non salarié », lorsque ce dernier dispose de ses dernières données comptables, et notamment du bilan, bénéfice, bénéfice non commercial, ou des dividendes distribués si ces derniers sont assurés, il se doit de vérifier si le niveau de protection souscrit au tire de son contrat de Prévoyance correspond à ses nouveaux revenus.

En cas d’augmentation de revenu, l’assuré n’est pas obligé d’augmenter le niveau des garanties même si cela peut s’avérer intéressant du fait de la déductibilité des cotisations lorsqu’il s’agit d’un contrat souscrit dans le cadre fiscal de la Loi Madelin.

En revanche, si le revenu a diminué, l’assuré doit vérifier si ce dernier n’est pas inférieur au niveau des garanties en vigueur sur le contrat.

Si tel est le cas, l’assuré doit diminuer le niveau des garanties souscrites, le cas échéant, il serait sur assuré, et, par conséquent, paierait des cotisations pour un niveau de prestations qui, lui, serait plafonné au revenu perçu l’année précédent un éventuel sinistre.

Evolution du régime obligatoire et contrat de prévoyance

Pour un travailleur non salarié, un contrat de Prévoyance est toujours souscrit pour combler les carences du régime obligatoire en cas d’arrêt de travail.

Or, les prestations assurées par les caisses de Retraite et de Prévoyance évoluent.

Modification du montant des capitaux Décès, des conditions d’attribution des rentes ou de leur montant, modification du barème d’invalidité, modification des franchises, évolutions du montant des Indemnités journalières etc….
Il peut donc s’agir d’évolutions aussi bien favorables que défavorables.

Aussi, il appartient encore une fois à l’assuré de vérifier s’il est toujours « bien assuré ».

 

En cas de sinistre

En cas d’arrêt de travail, d’accident, il est important de pouvoir être assisté dans la procédure qui conduit à l’indemnisation.

En effet, chaque compagnie requiert une procédure bien spécifique et, il est important de ne point commettre d’erreurs, de déclarer le sinistre dans les délais spécifiés dans les conditions générales, de communiquer à temps les prolongations d’arrêt de travail.

En qualité de courtiers, nous privilégions l’intérêt de nos clients avant celui de la compagnie, c’est pourquoi notre aide et nos conseils s’avèrent très précieux.

Un Numéro de téléphone et une adresse mail sont à la disposition de tous nos clients pour les assister dans leur démarche.